1200. C’est le nombre de fontaines à boire qui décorent le paysage parisien. Offrant de l’eau gratuite et en continu, elles limitent l’utilisation excessive des bouteilles en plastique, néfastes pour l’environnement. Et pourtant, les fontaines ne sont que trop délaissées. La crainte d’une mauvaise qualité de l’eau, et avec elle la peur de tomber malade, écartent les voyageurs citadins de ces sources. Cependant, nous pouvons l’affirmer : oui, les fontaines à boire parisiennes sont potables. Quelles sont les preuves et où en trouver ? Nous vous l’expliquons au fil de cet article.

Fontaine à Paris : je boirai de ton eau

Comme nous venons de le dire, l’eau des fontaines à boire à Paris est potable. Si vous restez sceptique, depuis 2012, une plaque est appliquée sur celles-ci mentionnant la qualité, la composition ainsi que la provenance de l’eau. Parlons justement de la provenance. Toutes sont alimentées par le même réseau : celui qui approvisionne en eau chaque immeuble de Paris. En clair : l’eau des fontaines à Paris équivaut à celle de notre robinet.

Denrée la plus contrôlée de France, l’eau des fontaines respecte des caractéristiques sanitaires strictes : absence de germes ou de bactéries nocives, faible seuil de concentration en substances indésirables. De fait, si une fontaine est qualifiée de potable, c’est qu’elle remplit toutes ces conditions. N’ayez donc crainte : la soif ne vous empêchera pas de traverser toute la ville en deux roues.

Les saisons non plus ne sont pas un frein : même en hiver, certaines fontaines à Paris resteront en fonction. Il vous suffit de vous référer à la Carte des Fontaines à Boire à Paris (disponible plus bas).

→ Recevoir la carte 

Mais alors, d’où vient cette croyance de non-potabilité de l’eau des fontaines à boire ? Tout simplement parce qu’en effet, une partie de l’eau puisée ne l’est pas. Cependant, celle-ci n’est pas utilisée à des fins de consommation et n’est donc pas dirigée vers les fontaines à boire. L’eau non-potable, peu filtrée, sert à remplir les lacs et rivières des bois de Paris, arroser les espaces verts, laver les trottoirs et les chaussées, et curer les égouts.

Où sont-elles ?

Outre les rues et les allées, les fontaines se dissimulent dans les jardins, les squares, les bois et les cimetières.

L’eau plate n’est pas votre tasse de thé ? Visiblement vous n’êtes pas le seul de cet avis. Car il existe dans Paris des fontaines d’eau pétillante ! Comme celle du jardin de Reuilly dans le 12ème arrondissement ou celle du parc André Citroën dans 15ème arrondissement. Il en existe 6 autres que vous pourrez repérer sur la Carte des fontaines de Paris.

Quelques autres fontaines :

  • Les Wallace, les plus nombreuses.
    - 2
    ème au 20ème arrondissement.
  • Les Millénaires, dont les deux silhouettes féminines accolées offrent à boire au creux de leurs mains.
     - 
    4ème, 6ème, 13ème et 14ème arrondissement.
  • Les fontaines de l’Albien, où de longues ogives métalliques encerclent une plaque gravée.
    - 13ème ,16ème et 18ème arrondissement.
  • Les Totems, ayant la forme de poteaux métalliques munis de 4 boutons pressoir.
    4ème et 7ème arrondissement.
  • Les Arceaux, dont la partie supérieure circulaire se relève légèrement pour laisser l’eau s’échapper.
    - 10ème, 11ème, 13ème, 14ème et 17ème.
  • Les Poings d’Eau, réparties en 5 modèles dont un poing sortant de la sculpture fait office de robinet.
    - 20ème arrondissement.

Remplir sa gourde

En plus de les rencontrer dans les rues et les allées, les fontaines se dissimulent dans les jardins, les squares, les bois et les cimetières. Ce qui dans Paris évoque une multitude de lieux. 

Phil the bottle - fontaines à paris

Le designer Emanuele Pizzolorusso a eu l'idée de concevoir une gourde répertoriant quelques-unes des fontaines d’eau potable de Paris. En matériaux recyclés, cet objet au dessin soigné se glisse dans tous les sacs. C'est la gourde idéale pour remettre au goût du jour l'utilisation quotidienne des fontaines à eau.

→ Phil the Bottle est disponible sur notre e-shop. 

Phil the bottle - Fontaines à Paris

Mais alors, d’où vient cette croyance de non-potabilité de l’eau des fontaines à boire ? Tout simplement parce qu’en effet, une partie de l’eau puisée ne l’est pas. Cependant, celle-ci n’est pas utilisée à des fins de consommation et n’est donc pas dirigée vers les fontaines à boire. L’eau non-potable, peu filtrée, sert à remplir les lacs et rivières des bois de Paris, arroser les espaces verts, laver les trottoirs et les chaussées, et curer les égouts.

Un peu d’histoire : Paris et ses fontaines

Depuis toujours la fonction première des fontaines est d’abreuver la population en eau potable. Bien qu’il en existe des purement décoratives (comme les grandioses fontaines des Mers et des Fleuves sur la place de la Concorde). D’où l’importance de distinguer les simples « fontaines » des « fontaines à boire ».

La fontaine des Mers

Mais certaines sont aussi belles que potables, leur esthétique visant à décorer la ville. C’est le cas des fontaines Wallace, symboles de Paris. Les Wallace (ces édicules ornés de 4 cariatides), nous les devons à un anglais, Sir Richard Wallace, qui voyant la misère et la difficulté d’approvisionnement en eau courante de la capitale, fit don d’une partie de sa fortune pour résoudre les problèmes d’hygiène et de confort : les fontaines éponymes sont nées.

Devenues emblématiques, ce ne sont pourtant pas les premières arrivées à Paris. En rétrospective, une courte chronologie d’apparition des différentes fontaines dans la Ville Lumière :

  • 1550 : la fontaine des Innocents
  • 1733 : la fontaine Maubuée
  • 1872 : les fontaines Wallace
  • 1996-2002 : les fontaines Albien, qui comparées à leurs prédécesseurs sont extraites d’une nappe où l’eau jaillit sans pompe !

L’arrivée de l’eau courante a fait perdre aux parisiens le réflexe de boire aux fontaines … Prêt à renouveler la coutume ?

Comment boire à une fontaine à Paris

Y-a-t-il une façon spécifique de boire aux fontaines ? Question saugrenue que vous ne vous seriez peut-être pas posée si nous ne l’avions évoquée. Pourtant, il existe bel et bien une petite astuce délivrée par le Service de l’Eau de Paris : les fontaines Wallace s’écoulant en continu peuvent être immédiatement bues. Pour les autres, il est conseillé d’attendre que l’eau s’écoule un temps avant de se désaltérer.

Où trouver les fontaines à Paris ?

Les 1200 fontaines à boire sont répertoriées sur une carte interactive, également disponible au format PDF. Pour l’obtenir, laissez-nous votre e-mail : nous vous l'enverrons dans la minute qui suit. En bonus : retrouvez la carte sur l'application Mapstr ! 

→ Recevoir la carte